Accueil > LE BIMENSUEL ELECTRONIQUE DE LA FNCC > Archives > Ouverte en juillet 2003 par l’adoption d’un régime injuste et inefficace (...)

COMMUNIQUE du Conseil d’Administration de la FNCC

Ouverte en juillet 2003 par l’adoption d’un régime injuste et inefficace d’assurance chômage des artistes et techniciens du cinéma, de l’audiovisuel et du spectacle vivant, la crise dure toujours...

Yves-Marie LEHMANN et Florian
SALAZAR MARTIN

Les expertises réalisées, le travail du groupe de suivi, les mesures transitoires mises en place par le Ministre de la Culture ont donné à penser qu’une solution juste et durable était recherchée dans l’échange et le dialogue.

Après l’échec de la négociation entre les partenaires sociaux et celui de la voie parlementaire, la situation demeure dans l’impasse.

Le Conseil d’administration de la FNCC, qui représente dans leur diversité les collectivités territoriales, réuni le 21 Octobre 2006 à POLIGNY, demande au Gouvernement et au Parlement de prendre leurs responsabilités afin que soit trouvée une issue positive.

La FNCC assure les artistes et les techniciens de son soutien et de son engagement pour faire prévaloir leurs droits - qui relèvent de la responsabilité publique - notamment dans le cadre de la solidarité interprofessionnelle.

Elle demande dès à présent audience à Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, à Monsieur le Ministre de la Culture et de la Communication. et à Monsieur le Premier Ministre.

Le Conseil d’Administration de la FNCC
Samedi 21 octobre 2006, POLIGNY (39)