Culture à vif

Le billet hebdomadaire de la FNCC

du 18 au 24 juin 2018 / N°166

A propos du futur Centre national de la musique (CNM). A la suite du rapport de Roch-Olivier Maistre, pour lequel la FNCC a été auditionnée, le Premier ministre a confié à deux députés une mission de préfiguration du CNM. La Fédération suit avec attention ce projet et est sollicitée pour une contribution écrite, notamment quant au périmètre et à la gouvernance de ce futur établissement. A noter également que la présidente de la FNCC a participé, le 21 juin, à un débat organisé par le Prodiss sur la filière musicale et la perspective du Centre national de la musique.


Femmes de la filière musicale. A l’occasion de la Fête de la musique et à l’initiative du Syndicat national du spectacle musical et de variétés (Prodiss) des femmes de la filière musicale – productrices, directrices de structures, chargées de communication... – lancent une initiative pour « faire entendre haut et fort leur place dans la filière musicale et les industries culturelles ». La présidente de la FNCC, Déborah Münzer s’est associée au projet. Rendez-vous en octobre 2018 pour le premier déjeuner-débat des femmes de la filière.

Le Havre : insertion par la musique. Le Centre d’expressions musicales (CEM), école de musiques actuelles installée au Fort de Tourneville, organise un programme d’insertion intitulé Feedback. Le quotidien La Croix cite sa directrice : « Feedback crée un noyau d’amis pour des gens en situation d’isolement social, des personnes très éloignées de l’emploi » via un programme destiné aux bénéficiaires du RSA : deux sessions de jeu collectif par semaine pendant cinq mois que clôt un concert en public sur la scène pédagogique du CEM, le Tube. Objectifs : le plaisir de jouer et la confiance en soi.

Hauts-de-France : une convention “Alimentation Agri-Culture”. Dans le cadre du protocole national signé en 2011 par les ministères de la Culture et de l’Agriculture, le FRAC Grand Large (Dunkerque) et la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Draaf) des Hauts-de-France ont conclu, le 30 mai, une convention de partenariat 2018-2022. Cet accord veut valoriser l’art et la culture dans les territoires ruraux, notamment au sein de l’enseignement agricole. Plus d’informations.

AMRF : à propos de la “défusion” des communes. A l’occasion du 10e anniversaire de la (re)création de la commune de Rosoy (Yonne), après sa fusion avec Sens en 1972, l’AMRF se félicite que le principe des “communes nouvelles” ne soit pas irréversible. Vanik Berberian, président de l’AMRF, est venu saluer « ce “réveil citoyen” et celui de la vie associative, face au constat de dépossession et de déresponsabilisation des habitants consécutif à la fusion. » Cette “défusion” « prouve que la notion de “supracommunalité” est vouée à l’échec si les précautions premières et essentielles ne sont pas respectées ». Lire le communiqué.


Cinéma : multiplexes en territoire rural. La députée de Gironde Sophie Mette souligne une coexistence périlleuse « entre les cinémas de la petite exploitation face à la concurrence des multiplexes dans les zones d’influence cinématographiques rurales ». Elle note que le secteur « rassemble 15 000 emplois dont 75% sont dans des petites communes et des zones rurales » et que « nombreux de ces cinémas de proximité sont menacés par un complexe multisalles ». La députée suggère à la ministre de la Culture « d’établir des règles d’implantation par quotas de nouveaux fauteuils et d’écrans par rapport à l’offre déjà existante ». Lire la question (24/04).

Métiers d’art et du patrimoine. Le Premier ministre a confié à trois parlementaires – le député et président de l’association Ville et Métiers d’art, Philippe Huppé, Gilles Le Gendre et Raphaël Gérard – une mission temporaire « ayant pour objet la formulation de propositions permettant de préserver et de développer en France les métiers d’art et du patrimoine vivant ». « Il faudrait voir si c’est possible que l’Etat ait un interlocuteur privilégié », a déclaré Philippe Huppé à l’AFP. Un arrêté (24/12/2015) liste 198 métiers d’art et 83 spécialités. Source : Localtis.

L’association Ville et Métiers d’Art. Créée en 1992 par des élu(e)s locaux, l’association regroupe 391 communes ou EPCI, toutes bénéficiant du label Ville et Métiers d’Art. Elle s’engage à favoriser l’installation de professionnels, à organiser des actions de promotion des métiers d’art, à développer le tourisme culturel, à encourager les actions auprès des scolaires et à accompagner la formation. A noter que les villes d’Occitanie et de PACA, membres de Ville et Métiers d’Art, se sont réunies fin mai à Arles autour de la thématique de “Métiers d’art et patrimoine”.

“Zones blanches”. Alors que le ministère souhaite proposer aux collectivités des “pactes” pour lutter contre la ségrégation culturelle, Michel Lefeivre, président du SNSP, s’interroge : « Outre le fait que l’on peut se demander ce que la Ministre entend par “zone blanche” et par “ségrégation culturelle”, il convient de noter qu’il est demandé aux collectivités de dépenser moins d’une façon globale mais de dépenser davantage dans la culture. Il faut préciser que ces accords ne comportent à priori pas de volets financiers incitatifs de la part de l’Etat. » Entretien à la Gazette des communes.

Le Sénat réintroduit l’avis conforme des ABF dans le Pacte. L’article 7 du “Pacte national pour la revitalisation des centres-villes et centres-bourgs” prévoyait le passage de “conforme” à “simple” (consultatif) l’avis de l’ABF en périmètres protégés. Le 13 juin, lors du premier examen du texte, les sénateurs ont adopté un amendement de Jean-Pierre Leleux : « permettant à la fois de préserver les règles de protection patrimoniale existantes et maintenir l’avis conforme de l’ABF, et de faciliter les opérations de revitalisation par le dialogue entre les élus et les ABF » Compte-rendu des débats.

Indemnisation des services d’ordre de l’Etat. Le 15 mai, le ministre de l’Intérieur publie une nouvelle version de la circulaire relative au remboursement, ou non, à l’Etat de sa contribution à la sécurité des événements culturels et sportifs. Avec deux cas de figure : l’Etat prend à ses frais « les missions qui relèvent des obligations normales de la puissance publique » : sécurisation sans lien avec l’événement et interventions. En revanche, tout ce qui relève d’un « lien entre le concours des forces de sécurité et la prévention des troubles imputables à l’événement » fera l’objet d’un remboursement : barrières, signalisation, extincteurs...

Si, les jeunes lisent. Le 28 juin, le Centre national du livre rend publique une enquête sur “La lecture et les jeunes”. Des chiffres positifs : 89% des 7 à 19 ans lisent en moyenne six livres par trimestre et consacrent trois heures par semaine à la lecture. « Ils lisent avant tout pour le plaisir (55%), pour se détendre (48%), s’évader, rêver (42%). » Par ailleurs, l’enquête souligne les facteurs favorisant la lecture : des parents lecteurs et l’appartenance à une catégorie socioprofessionnelle élevée. A noter aussi que les parents de ces jeunes lecteurs sont ceux qui contrôlent le plus l’usage d’Internet.

Agenda de la FNCC

LUNDI 25 JUIN A PARIS :
Comité d’orientation du Pass Culture organisé par le ministère de la culture.

JEUDI 28 JUIN A PARIS :
Assemblée générale de Film France.

VENDREDI 29 JUIN A PARIS :
* Rencontres nationales Culture et ruralités. Avec l’intervention de Jean Piret, maire de Suin, membre du Conseil d’administration de la FNCC. Informations

* Cérémonie de remise du Prix de l’Audace artistique et culturelle 2018.

Les traditionnelles Journées d’Avignon de la FNCC auront lieu du lundi 16 juillet au mercredi 18 juillet.

Déroulé des Journées d’Avignon dans votre espace adhérents !

LUNDI 16 JUILLET :
La FNCC, ses adhérents, les collectivités territoriales

  • Assemblée générale,
  • Séminaire des adhérents :
    “Culture et proximité : partage d’informations sur le nouveau contexte”,
  • Colloque des associations de collectivités territoriales :
    “Politiques culturelles de proximité : la culture près de chez nous !”,
  • Hommage à Michel Durafour, Jack Ralite, Denise Foucard : “Hommage aux précurseurs des politiques culturelles territoriales et fondateurs de la FNCC”

MARDI 17 JUILLET :
La FNCC et ses partenaires

  • Séminaire FNCC et COFAC : “La fabrique des projets culturels de territoire. Quel rôle pour l’élu(e) en charge de la culture ? Quelle place pour chacun des acteurs du territoire ?”
  • Ateliers FNCC et OPC : “Ambition et réalité du mandat d’élu(e) à la culture”
  • Rencontres et échanges avec des professionnels du spectacle vivant : “L’élu(e) et l’artiste : du partenariat à l’invention commune”

MERCREDI 18 JUILLET :

  • Réunion des membres du Conseil d’administration

Session de formation en plein cœur du festival d’Avignon :
« Elu(e) et spectacle vivant. Enjeux et perspectives de la diffusion du spectacle vivant pour les élu(e)s des collectivités locales ».
Cette formation tentera de répondre aux enjeux de la diffusion artistique d’aujourd’hui et de comprendre la place qu’elle a dans la mise en œuvre d’une politique culturelle sur un territoire. Le programme.

La FNCC sur le Web

Suivez la FNCC sur le Web

A lire aussi : la Lettre d'Echanges mensuelle de la FNCC
WWW.FNCC.FR
Pour adhérer télécharger le bulletin d'adhésion: ici >
contact@fncc.fr : 04-77-41-78-71