Créée en 1960 à l’initiative d’un groupe de maires de toutes tendances et placée sous la présidence de Michel Durafour, alors maire de Saint-Etienne, la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture rassemble aujourd’hui plus de 450 collectivités territoriales : communes et groupements de communes, métropoles, départements et régions.

La FNCC, association pluraliste, est un lieu de rencontre exceptionnel entre élus permettant l’échange d’informations, la confrontation des expériences, l’analyse en commun des problématiques sectorielles comme transversales et l’élaboration de propositions dans tous les domaines de l’action culturelle locale.

Dès son origine, elle a été l’élément moteur de l’essor des politiques culturelles des communes, comme elle a permis de situer l’importance du rôle de l’Etat, aux côtés des collectivités territoriales. De sa réflexion naquit notamment l’idée du 1% du budget de l’Etat, minimum indispensable à une véritable politique culturelle nationale, un seuil reconnu aujourd’hui comme une référence.

La majorité des grandes villes sont adhérentes à la FNCC ainsi qu’un grand nombre de villes moyennes, villes de banlieue, communes rurales et également départements, régions, communautés de communes et d’agglomération, métropoles, communes nouvelles. Toutes ces collectivités territoriales nourrissent la forme originale et pluraliste de l’action de la Fédération. Elles sont représentées paritairement au sein du Conseil d’Administration.

Saint-Etienne accueille, depuis sa création, le siège de la Fédération dont le fonctionnement quotidien est assuré par une équipe de permanents (courriel : contact@fncc.fr – site : www.fncc.fr)

La FNCC signe une convention triennale avec le ministère de la Culture depuis 1995, instaurant ainsi  un dialogue suivi avec l’Etat. Agréée organisme de formation des élus territoriaux depuis le 1er juillet 1994 par le ministère de l’Intérieur, elle offre un calendrier de sessions de formation de qualité répondant aux besoins et aux souhaits des élus.

La FNCC met en place des groupes de travail qui élaborent, en concertation avec les professionnels, des propositions concrètes. Elle met en ligne une revue mensuelle électronique, la Lettre d’Echanges, qui traite de l’ensemble des sujets de l’actualité culturelle, ainsi qu’un billet hebdomadaire, Culture à Vif.

Elle entretient des relations suivies avec l’ensemble des associations représentées au Conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel (CCTDC) : l’Association des maires de France, France urbaine, Villes de France, l’Association des petites villes de France, l’Association des maires ruraux de France — une convention entre l’AMRF et la FNCC a été signée en 2011 –, Ville & Banlieue, l’Assemblée des départements de France, l’Association des régions de France, l’Assemblée des communautés de France.

La FNCC est par ailleurs en lien régulier avec les commissions des affaires culturelles du Sénat et de l’Assemblée nationale.

Elle est également en dialogue avec les syndicats, fédérations et associations nationales représentant les professionnels des arts et de la culture. Une convention lie la Fédération à l’Observatoire des politiques culturelles (OPC).

Jean-Philippe LEFEVRE, maire-adjoint à la culture de la ville de DOLE et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté, préside aujourd’hui la FNCC. Le président est désigné pour 3 ans, en respectant l’alternance, par le Conseil d’Administration qui est constitué de représentants de plus de 50 collectivités territoriales reflétant la diversité politique, géographique et administrative de ses adhérents.