ActualitésEditoriaux

Héritage et avenir des politiques culturelles territoriales

Par 13 juillet 2018mars 13th, 2020Aucun commentaire
Déborah Münzer, présidente de la FNCC, signe l’éditorial de la Lettre d’Echanges n°164 (juillet 2018)

Le 16 juillet à Avignon, la FNCC rendra hommage à trois grandes personnalités, récemment disparues, qui ont marqué son histoire : Michel Durafour, Jack Ralite et Denise Foucard. Au-delà de notre grande tristesse et de notre émotion, ce moment de recueillement éclairera non seulement l’avenir de notre fédération mais celui de la culture dans notre pays.

Michel Durafour, Jack Ralite et Denise Foucard étaient des élu(e)s. Des élu(e)s qui ont mis les arts et la culture au centre de leur mission au service de l’intérêt général. Ils ont inventé les politiques culturelles et font partie de l’histoire de la culture. Plus encore, leur engagement nous rappelle que la culture relève de l’histoire du politique. Qu’elle procède de choix, de visions. Que l’élu(e) à la culture porte tout particulièrement la charge de contribuer à construire le monde dans lequel nous voulons vivre.

Michel Durafour a eu l’intuition que l’avenir de la culture passerait par sa décentralisation ; elle est toujours en cours. Jack Ralite a milité pour le 1% du budget de l’Etat en faveur des arts et de la culture ; nous y sommes. Denise Foucard a initié et prolongé l’exigence que les collectivités se dotent d’un(e) élu(e) à la culture, épaulé par des services dédiés ; c’est aujourd’hui majoritairement le cas. Ils ont, à leur manière, tracé un chemin et, en le parcourant, engrangé les éléments nécessaires pour qu’à notre tour nous poursuivions sur ce chemin.

Cet hommage est un ancrage et une perspective, un ressourcement pour marcher encore, plus loin. Et un appel que nous nous faisons à nous-mêmes et à tous ceux qui souhaitent l’entendre pour que nous, élu(e)s, prenions la mesure de notre responsabilité politique.