Skip to main content
Actualités

Salon des maires 2022 : le guide Bibliothèques

Par 24 novembre 2022décembre 6th, 2022Aucun commentaire

Proposée le 23 novembre à l’Espace « Culture » du Salon des maires, la table-ronde « Le guide bibliothèques : un nouvel outil à disposition des élu.e.s » présentait l’ouvrage réalisé par le Service du livre et de la lecture du ministère de la Culture et la FNCC.

Intervenants de la table-ronde animée par Florian Salazar-Martin, maire-adjoint à Martigues, vice-président de la FNCC : Jane-Marie Herman, maire-adjointe à la culture de Viroflay, vice-présidente de la FNCC, Nicolas Georges, directeur du Service du livre et de la lecture du ministère de la Culture, Valérie Travier, cheffe de Bureau au Service du livre et de la lecture du ministère de la Culture et Anne-Marie Vaillant, vice-présidente de l’Association des bibliothécaires de France.

Pourquoi ce guide sur les bibliothèques territoriales et pourquoi un tel succès dès sa parution ? « Toute ville dispose d’une bibliothèque et toute ville est confrontée à la gestion de lieux, à la définition d’une politique de collection, à la question de l’extension des horaires d’ouverture… Par les fiches et témoignages d’expérience réunis dans le guide, la FNCC et le Service du livre et de la lecture du ministère de la Culture montrent qu’ils sont là pour accompagner les élus et leur apporter des réponses concrètes », souligne Jane-Marie Herman.

Partenariat Etat/collectivités. Et comment expliquer la qualité du dialogue entre la FNCC et le Service du livre ainsi que celle entre les élus et les DRAC en ce domaine ? Retour sur l’histoire par Valérie Travier : « Les liens entre le Service du livre et les collectivités sont anciens. Il est depuis longtemps incontestable que le remarquable maillage en bibliothèques émane de la volonté des élus. En ce domaine, aucun projet ne peut voir le jour sans concertation étroite entre les DRAC – dont les conseillers livre sont très attentifs – et les collectivités. Les élus apprécient tout particulièrement l’outil majeur de l’Etat pour la lecture publique, la Dotation générale de décentralisation (DGD), issu des toutes premières lois de décentralisation. Cet outil a permis à l’Etat de suivre les transformations des bibliothèques, dans leurs usages comme dans leurs missions. »

Adaptabilité des bibliothèques à leur territoire. Dans le guide, une page est consacrée aux « 10 atouts politiques » des bibliothèques. Florian Salazar-Martin note que le premier identifié est leur souplesse, leur adaptabilité, ce qu’Anne-Marie Vaillant explicite par l’étroite relation entre les bibliothèques, leur territoire et les responsables politiques locaux. « Cette souplesse est notamment celle de savoir s’inscrire dans les politiques des collectivités. Les bibliothèques sont par essence un outil adapté aux territoires, qui savent évoluer, se former à des missions nouvelles, selon les endroits – car il n’y a pas de réponses univoques. » Valérie Travier confirme : « La bibliothèque est fondamentalement un terrain d’expérimentation. Pour notre part, notre message est très simple : nous sommes à votre service pour vous accompagner. »

La loi « Robert ». La vice-présidente de l’ABF se félicite enfin que le lien entre les bibliothèques et leurs élus, cause et conséquence de leur capacité d’adaptation, pourra désormais s’appuyer sur la récente loi « Bibliothèques ». « La bibliothèque est un instrument de politique publique évident pour les élus, pour diversifier leurs politiques culturelles. D’où l’importance de la loi pour laquelle l’ABF a conçu un « mode d’emploi ». Tous les bibliothécaires n’ont pas forcément la chance d’avoir instauré un réel dialogue avec leurs élus. Ici, la loi va nous aider. Il faut insister pour dire que cet échange est possible et important. »

Nicolas Georges partage cet avis sur la pertinence de la loi. « Elle a su donner un cadre pour que l’Etat et les collectivités puissent progresser ensemble. Elle nous oriente dans ce que nous savons faire : construire un dialogue pour l’avenir. Elle dit enfin ce qu’est une bibliothèque, jusqu’où on peut aller et elle incite les élus à s’emparer de la mission de lecture publique pour en construire une vision politique, avec une disposition exigeant un débat dans les conseils territoriaux des communes, des intercommunalités et des départements. L’ensemble de ses articles donne un véritable élan aux bibliothèques. » Et de conclure sur ce Guide qui s’ouvre par une interview de celle qui a conçu la loi, la sénatrice d’Ille-et-Vilaine Sylvie Robert : « Je vous engage à le diffuser très largement. C’est une très bonne base de travail. »


A télécharger
Les bibliothèques territoriales : dispositifs d’accompagnement de l’Etat et témoignages d’élus­