Communiqués

Remise du rapport de la MNACEP : une reconnaissance de l’espace public en tant qu’enjeu majeur de culture et de démocratie

Par 11 juillet 2016 mai 12th, 2019 Aucun commentaire

Le rapport de la Mission nationale de l’art et de la culture dans l’espace publique (MNACEP), placée sous la responsabilité de Jean Blaise, a été officiellement remis à la ministre de la Culture et de la Communication, le 14 juin 2016.

Ce chantier au long cours a débuté en 2014. Il a fait l’objet d’un remarquable travail collaboratif, multipliant les ateliers, mettant en valeur les savoir-faire des artistes, des professionnels et celui des élu-e-s des collectivités territoriales pour l’inscription des arts visuels ainsi que du spectacle vivant dans l’espace public. La méthode a été aussi inventive que les conclusions riches. La ministre a salué les deux, annonçant dans la foulée de la remise du rapport de nombreuses propositions ainsi qu’un engagement financier réel.

A son tour, la FNCC salue le travail accompli, les perspectives ouvertes et l’accueil chaleureux que l’un et l’autre ont reçu de la part d’Audrey Azoulay. Car il en va d’une autre approche de l’art, d’une autre manière de le penser, de l’envisager, au plus près des habitantes et des habitants, au coeur de l’espace ouvert des rues, des places, au plus près la vie quotidienne.

L’espace public s’avère être en lui-même un équipement culturel. Le plus démocratique qui soit, celui dont notre société a tant besoin aujourd’hui, car il met en scène le partage et résiste à l’individualisme, au retrait dans l’entre-soi des lieux dédiés ou dans la solitude du faceà-face avec des écrans numériques. L’art dans l’espace public exige et génère de la solidarité et de la tolérance. De l’organisation aussi et surtout du dialogue et de l’invention.

Notre pays est riche de très nombreuses expériences remarquables que la MNACEP a mises en valeur et dont les conclusions de son rapport se sont nourries. Il y a là une véritable adresse – au sens propre de la maîtrise d’une technique artistique française de “l’art dans l’espace public” qu’il faut honorer, montrer et amplifier. Les centres villes, qui souvent s’étiolent, en ont plus que jamais besoin.

La FNCC s’est impliquée avec envie dans le travail de la MNACEP, car elle sait que les élu-e-s peuvent puiser dans l’art et la culture dans l’espace public des ressources uniques pour promouvoir le dynamisme culturel de leurs territoires et le lien avec celles et ceux qui y vivent. Celles et ceux qui les visitent aussi. De cette conviction découle également la volonté de la FNCC de se saisir par elle-même de ces enjeux, aux côtés d’Artcena – Centre de ressources du théâtre, du cirque et des arts de la rue. Et de faire également de cette première Mission sur les arts dans l’espace public le point de départ d’une réflexion collective, ouverte et prolongée.

En effet, la réflexion est nécessaire. Ou plutôt la veille, car les interrogations sont nombreuses sur une tendance à la privatisation croissante de l’espace public ainsi que sur les contrainte sécuritaires de plus en plus fortes dont il fait l’objet, notamment dans cette période où la menace terroriste est si protéiforme qu’elle soumet potentiellement n’importe quel lieu public à une forte tension au point que toute réunion peut apparaître comme une cible éventuelle. Pour autant, le principe de précaution appliqué à des manifestations artistiques dans l’espace public conduit parfois à s’interdire des moments de plaisir collectif qui constituent l’une des plus fortes résistances contre ceux que la haine de la liberté anime et l’une des manifestations les plus sensibles et les plus intelligentes de notre art de vivre ensemble.

Mais cette menace s’avère aussi être une opportunité vive pour redécouvrir la valeur magiquement démocratique de la culture dans l’espace public. Il faut lui redonner de l’air, le faire respirer,
en faire surgir toute la force de champ d’expression de la liberté, de partage de l’invention, de reconnaissance de l’autre et de mise en oeuvre réelle, concrète, à la fois festive et créative, des droits culturels des personnes.

le Bureau de la FNCC

FNCC Communiqué remise du rapport de la MNACEP