Editoriaux

A propos de la FNCC

Par 1 février 2020février 11th, 2020Aucun commentaire
Jany Rouger, maire-adjoint à la culture de Moncoutant-sur-Sèvre, trésorier de la FNCC, co-signe l’éditorial de la Lettre d’Echanges n°177 (janvier 2020)

 

Membre du Bureau de la FNCC depuis une dizaine d’années, une page va se tourner pour moi après les élections de mars, non sans un certain pincement au coeur. Depuis que je suis adjoint, je n’ai eu de cesse de prendre appui sur les ressources de la FNCC, tant pour la conduite de mon action que pour la réflexion prospective politique.

Au-delà de ses ressources, la FNCC est une véritable école de tolérance et de démocratie, comme devrait l’être l’action culturelle dans son ensemble.

Ecole de tolérance, car elle fait se côtoyer les élus de tous bords, unis par une même passion pour la culture. Ecole de démocratie, car elle permet, grâce à cette diversité, d’apprendre à comprendre le point de vue de chacun et à le respecter.

Au bout du compte, il s’agit bien de “faire humanité ensemble”, pour reprendre la belle formulation des textes de l’ONU sur les droits humains fondamentaux.