Communiqués

Biennales Internationales du Spectacles 2016: vers un nouveau moment pour les politiques culturelles

Par 25 janvier 2016 mai 12th, 2019 Aucun commentaire

La FNCC s’est fortement impliquée pour les Biennales internationales du spectacle (les BIS), à Nantes. A raison. Car cette édition 2016, marquée par une grande affluence qui témoigne à la fois d’un besoin de solidarité et d’une prégnante inquiétude, laisse présager un souffle nouveau. Pour s’interroger. Pour faire différemment, pour mieux défendre les valeurs qui portent notre “vivre-ensemble” éprouvé par une année de douleur. C’est le sens de l’Appel de Nantes, signé par vingt associations et réseaux du spectacle vivant. C’est également celui de l’engagement de la ministre de la Culture à convoquer des Assises générales de la culture sur les territoires.

Pour sa part, la FNCC a initié sa propre réflexion, en dialogue avec l’ensemble des acteurs de la culture, lors d’un séminaire tenu en décembre, sur le thème : “Les politiques publiques ont-elles failli ?” Les propos tenus lors des BIS ont résonné en lien étroit avec cette question, avec ce doute qui n’est pas une résignation mais une exigence à penser différemment, de manière plus ouverte et plus solidaire.

Nous devons travailler à la confiance, à rompre le chacun pour soi, à répondre ensemble au besoin d’art, à l’envie de culture qu’expriment avec une force inégalée nos concitoyens, avec la certitude simple, évidente, presque réflexe, que de la culture naît la liberté. Et que la liberté, c’est notre culture, notre art de vivre. Saurons-nous amplifier ce souffle différent ?

La FNCC a senti la potentialité de ce moment. Elle mettra toute son énergie, toute son expérience non seulement pour l’accompagner mais pour y prendre pleinement sa part. Aux BIS, la FNCC a rencontré un grand nombre d’acteurs de la culture et des arts. Après chaque échange, sa conviction qu’une luminosité nouvelle doit éclairer différemment la vie culturelle s’en est trouvée confortée, pour qu’elle soit plus attentive aux personnes, à la dignité culturelle de chacun, à la liberté de création des artistes, à l’imagination des territoires.

C’est là la teneur de l’adresse qu’à son tour la FNCC propose à l’ensemble des acteurs et des responsables de la vie culturelle.

Il nous faut tous – acteurs professionnels, collectivités, Etat –, unir nos imaginations, mêler nos capacités d’invention et affirmer notre volonté solidaire d’oeuvrer ensemble pour contribuer à l’essor de la culture et à celui des valeurs d’ouverture, de tolérance, de réflexion et d’espoir qu’elle porte.

Florian Salazar-Martin,
président de la FNCC

FNCC Communiqué BIS DE NANTES 2016