ActualitésEditoriaux

Indispensable bibliothèque

Par 5 juillet 2019 juillet 18th, 2019 Aucun commentaire
Annie Denis, membre du Bureau de la FNCC, conseillère communautaire de la Communauté d’agglomération de Paris-Vallée de la Marne, signe l’éditorial de la Lettre d’Echanges n°173 (juin 2019)

 

Il est bien loin le temps où les bibliothèques étaient encore des endroits un peu poussiéreux tenus par des bénévoles pleins de bonnes intentions. Aujourd’hui nous avons de grands et beaux lieux, animés par des professionnels. Les bibliothécaires y font un travail remarquable, tant dans les murs que hors les murs : dans les maisons de retraite, dans les crèches, aux bas d’immeubles avec des séances de lecture…

Parfois encore on entend dire que l’on dépense trop pour les médiathèques et que, pour emprunter des livres, il n’y a pas besoin de tout ce personnel. Or c’est un fait : ces médiathèques sont aujourd’hui indispensables à l’équilibre de nos territoires. Elles sont devenues des lieux de vie et d’animation de la cité où se rencontrent toutes les générations, toutes les populations.

La grande majorité des élus en est consciente. Mais les grandes villes et les intercommunalités, à cause du contrat de maîtrise des dépenses locales de fonctionnement, sont entravées dans leur volonté de modifier et d’élargir les horaires d’ouverture des bibliothèques.

Pourtant la reconnaissance du triple rôle – culturel, social et démocratique – des bibliothèques est actée. Le ministère y a largement contribué, notamment en accompagnant les communes pour l’extension des horaires d’ouverture. Pour sa part, la FNCC ne cesse de porter cette exigence au nom des collectivités adhérentes, pour le bénéfice de toutes et de tous. Les bibliothèques, qui sont les premiers lieux culturels de proximité, doivent pouvoir pleinement s’épanouir car, plus qu’un service public de la culture, elles incarnent l’esprit même de la transversalité des enjeux culturels.