ActualitésCrise sanitaire et culture - plateforme de partage des initiatives des collectivités

“Résidences solidaires” à Crolles

Par 30 novembre 2020décembre 1st, 2020Aucun commentaire

Fin octobre, à l’initiative de Didier Gerardo, maire-adjoint à la culture de Crolles (Isère), la municipalité adopte le dispositif “résidences solidaires”. Afin d’accompagner le monde du spectacle isérois dans le contexte de crise sanitaire et au moment où les compagnies sont à l’arrêt et connaissent depuis maintenant de longs mois de grandes difficultés financière, la mairie met gratuitement à disposition des acteurs de la création des espaces de travail.

Calendrier des animations scolaires (au 01/12/2020)

Diverses esthétiques sont concernées : musique classique, cirque, musique du monde, chanson française, clown, poésie/slam et danse contemporaine. Parmi les critères de sélections des compagnies : être domicilié en Isère, respecter les consignes sanitaires et valoriser le travail effectué sur les réseaux sociaux et/ou proposer une intervention en milieu scolaire.

Les lieux. Trois salles du Centre culturel Paul Jargot sont ouvertes sur une période de cinq jours par compagnie (entre le 23 novembre et le 18 décembre) :

  • l’auditorium, avec accompagnement régie pour des projets avancés et nécessitant un travail sur le son et/ou la lumière,
  • la grande salle de répétition un travail de type ”studio”,
  • la petite salle de répétition pour un travail de recherche, d’improvisation ou à la table.

Ces espaces permettent d’accueillir simultanément trois compagnies. Le financement de ce dispositif exceptionnel – autour de 10 000€ (500€ par semaine pour chaque compagnie et 300€ si le projet donne lieu à une représentation pour des scolaires ou autres) – est entièrement assuré par les montants initialement dédiés à des spectacles qui ont dû être annulés.

La valorisation et le partage du dispositif. L’ensemble des projets sont valorisés via les réseaux sociaux (Facebook live, direct depuis la chaine Youtube de la Ville, site Internet) ou sur les ondes de Radio Grésivaudan, partenaire de l’opération. Le conseil départemental de l’Isère s’engage pour sa part sur une publication dans Isère Magazine. Enfin, une large couverture presse est prévue via le Dauphiné Libéré ainsi que par le magazine de Crolles du mois de janvier qui consacrera un dossier spécial à cette initiative.