ActualitésCréation & diffusion

Accueillir un spectacle itinérant sur son territoire

Par 20 octobre 2020novembre 24th, 2020Aucun commentaire

Artcena (centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre) vient de mettre en ligne un Guide des bons usages pour “Accueillir un spectacle itinérant sur son territoire”, réalisé avec les fondateurs* de la Charte Droit de Cité, dont fait partie la FNCC.

Circa 2014 (©club photo ISO)

Le Guide est conçu comme un outil pragmatique au service des collectivités signataires de la charte Droit de Cité ainsi que de toutes celles qui envisagent de proposer sur leur territoire des spectacles dans l’espace public. Il s’adresse également aux compagnies artistiques et à tous les services des collectivités – techniques, juridiques, de sécurité… – qui doivent être mobilisés pour la réalisation d’un tel projet culturel. Avec deux grands objectifs :

– renforcer le dialogue entre les équipes artistiques, les opérateurs culturels et les collectivités territoriales engagés en faveur de l’itinérance ;

– apporter des conseils pratiques, des outils méthodologiques et des repères juridiques indispensables pour mener à bien l’accueil de structures itinérantes.

En préambule, la directrice d’Artcena, Gwénola David, met en exergue l’importance de l’enjeu de l’itinérance artistique : « L’itinérance participe du développement culturel des territoires. Le cirque s’inscrit dans les politiques publiques, contribue à la diversité de la création et assure un mode de diffusion alternatif au plus près des publics, là où ils sont. » Un enjeu majeur qui introduit un sommaire développant l’ensemble des exigences à remplir et des étapes à parcourir pour accueillir dans les meilleures conditions un spectacle itinérant ou sous chapiteau.

Le rôle du maire. Le Guide rappelle en premier lieu l’importance du rôle du maire de la commune accueillante : le choix de favoriser la venue de spectacles itinérants tout comme celui de prévoir des espaces dédiés lui revient. C’est à lui que la compagnie artistique doit adresser sa demande d’autorisation. Car « en tant que premier magistrat de sa commune, il exerce le pouvoir de police général lui permettant d’assurer les missions de sécurité, de tranquillité et de salubrité publiques. »

Conçu « par et pour » les acteurs de l’itinérance, les chapitres suivants détaillent “le parcours d’accueil d’un chapiteau ou d’une structure itinérante”, au travers de la manière de répondre de manière adéquate à une demande d’installation.

Le projet de territoire. Au-delà de l’accueil du spectacle en lui-même, le Guide développe également la manière de le faire vivre au travers d’initiatives de résidences, de médiation et, plus largement, de son inscription dans un projet de territoire englobant plusieurs communes : « Il peut s’agir d’un projet qui vise à encourager la mobilité des publics d’un réseau de communes sur une proposition artistique. Il peut être question de la coordination d’une tournée de spectacle sur un territoire pour permettre à l’entreprise artistique d’aller à la rencontre des habitants. Il peut enfin s’agir d’un accueil régulier d’une équipe artistique souhaitant à la fois travailler en itinérance et s’inscrire dans une relation privilégiée avec un territoire d’accueil. »

Accueillir l’itinérance relève non pas d’une seule volonté d’animer un territoire mais de celle de s’inscrire dans une démarche proprement politique pour développer l’art dans l’espace public, lieu central de la démocratie culturelle. Une démarche globale pour laquelle ce Guide constitue un outil indispensable.

*Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF), Centre international pour les théâtres Itinérants (CITI), Collectif des cirques, Commission nationale des professions foraines et circassiennes, Fédération française des écoles de cirque (FFEC), Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC), ministère de la Culture, Syndicat des cirques et des compagnies de création (SCC), Territoires de cirque (TDC).


A télécharger  : “Accueillir un spectacle itinérant sur son territoire”
A consulter également le document de la FNCC :  Le Carnet cirque