Aujourd'hui : Mardi
26 mai 2015



Communiqués de la FNCC

Garantir l’avenir des Conservatoires

Le réseau des conservatoires de musique, généralisé dans les années 70 par le ministère de la Culture sous la responsabilité du compositeur Marcel Landowski alors directeur de la musique, remplit une mission essentielle de démocratisation de l’accès à l’enseignement artistique.
TELECHARGER LE COMMUNIQUE>>

Déclaration du Conseil d’Administration de la FNCC du 10 avril 2015

Politiques culturelles : continuité et innovation. A l’invitation de Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne et de son adjoint à la culture Marc Chassaubéné, c’est dans la ville où elle a été fondée que la Fédération Nationale des Collectivités territoriales pour la Culture (FNCC) a tenu son Conseil d’administration, vendredi 10 avril, à l’occasion de la Biennale internationale du design 2015.
TELECHARGER LE COMMUNIQUE>>

Promouvoir la création de liberté

"La solidarité, l’esprit collectif, la tension vers l’harmonie de l’énergie singulière et de l’intérêt général – le spectacle d’une liberté d’invention en acte – sont autant de valeurs et de qualités portées par les arts du cirque. C’est là un univers de sens, de partage, d’autonomie et d’audace : un foyer d’énergie et d’enthousiasme, d’exigence et de fête, de concentration et d’ouverture. Des qualités et valeurs également au fondement de l’engagement politique et de l’action des élus."
TELECHARGER LE COMMUNIQUE>>
Actualités
Les élus du Bureau de la FNCC ont reçu ce mercredi 20 mai à Paris des membres de la CGT Spectacle. Autour de Monsieur Denis Gravouil, Secrétaire Général, Monsieur Denys Fouqueray (S.F.A.) et Monsieur Marc Slyper (S.N.A.M.).
JPEG - 50.9 ko


La sénatrice Sylvie Robert présente l’objet de la mission qui lui a été confiée sur l’extension des horaires des bibliothèques publiques aux membres du Bureau de la FNCC
JPEG - 45.7 ko


Les élus du Bureau de la FNCC accueillent Pierre Santini, President, Céline Abisror, Secretaire Générale et Olivier Yviquel responsable IDF de l’Association Culture au Coeur
JPEG - 22.6 ko
Le mercredi 20 mai 2015 à l’AMF à Paris


Sessions nationales de formation

Elu-e à la Culture : des pistes pour dynamiser sa communication


Jeudi 4 juin 2015 à Hors Les Murs - 68 rue de la Folie Méricourt - 75011 PARIS
TELECHARGER LE PROGRAMME ET LES DOCUMENTS D'INSCRIPTION


La Lettre d'Echanges
A LIRE, dans le N° 136 : avril 2015
Fragilité culturelle

Depuis environ un an, c’est toutes les semaines. Les difficultés sont générales : des festivals disparaissent, des lieux ferment, des programmations sont réduites, les subventions s’érodent, etc. Deux logiques légitimes s’affrontent : les collectivités font des arbitrages, par contrainte ou par choix. Et les professionnels souhaitent pouvoir continuer un travail auquel ils croient. Avec pour résultat un dialogue de plus en plus tendu entre les élus et les artistes où les uns sont accusés de populisme et les autres de corporatisme... Les termes de ce débat sont trop simples. L’analyse des motifs conduisant aux difficultés des structures et des compagnies s’avèrent bien plus complexe – et plus inquiétante – qu’une opposition binaire : c’est l’équilibre, par nature changeant, entre le court terme et le long terme, entre la décision légitime et la continuité indispensable, qui vacille.

Connaissance et volonté. L’engagement public en faveur de la culture coordonne deux énergies : la volonté politique et la connaissance des enjeux culturels. Il s’appuie sur une histoire, soit cinquante ans d’action conjointe de l’Etat et des collectivités qui ont doté notre pays d’un réseau remarquable d’équipements culturels. Et il est soumis à un arbitre : les moyens financiers.

Dumiste : un artiste de l’école. Entretien avec Alain Desseigne, président du Conseil national des CFMI

Les attentats de début janvier ont mis en avant la nécessité de faire mieux partager des valeurs de tolérance et de liberté d’invention. Des valeurs portées par les arts. Quel peut être ici l’apport de dumistes ?

Les militants de la cause de l’importance d’une éducation musicale, artistique et culturelle sont à l’oeuvre depuis de nombreuses années et n’ont pas attendu les tragiques événements de Charlie Hebdo et de l’hyper casher pour se mettre en mouvement et se sentir depuis fort longtemps des adeptes de ce qu’on appelle “l’esprit du 11 janvier”.

Ces militants dans leur diversité tentent, année après année, de faire entendre leurs voix pour convaincre que, notamment à l’école en premier lieu mais au-delà aussi, il est fondamental que les enfants, les jeunes puissent développer plusieurs langages (littéraire, scientifique, artistique…) ; plusieurs langages qui permettent de reconnaître l’autre dans la tolérance, dans la diversité et dans la différence. Le projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture du ministère de l’Education nationale qui sera bientôt présenté à la représentation nationale va précisément dans ce sens.

JPEG - 59.2 ko
Voir aussi les sommaires des précédents numéros