Aujourd'hui : lundi
27 juin 2016


Actualités

Journée d’études organisée par la FNCC, la sénatrice Sylvie Robert, l’ABF et le Ministère de la Culture jeudi 23 juin 2016

Retour sur la journée d’étude intitulée : " Ouvrir grand les bibliothèques ! " jeudi 23 juin, à la Bibliothèque Nationale de France, La FNCC organisée avec la Sénatrice Sylvie Robert, l’ABF et le Ministère de la Culture.

Pour consulter le programme, cliquez ici

JPEG - 205 ko


Remise du rapport de la MNACEP à la Minsitre de la Culture, Audrey Azoulay

Le Président de la FNCC, Florian Salazar-Martin a participé mardi 14 juin 2016, à la remise du rapport de la MNACEP (la Mission Nationale pour l’Art et la Culture dans l’Espace Public) à la Ministre de la Culture.

Cliquer ici pour lire le communiqué de presse du Ministère de la Culture et de la Communication suite à la remise du rapport de la MNACEP

Cliquer ici pour lire l’entretien du Président Florian Salazar-Martin, dans la revue de la MNACEP, février 2016

JPEG - 73.2 ko


Entretien avec nos nouveaux adhérents

JPEG - 16.4 ko


Les Journées d’Avignon de la FNCC 2016

Les Journées d’Avignon 2016 de la FNCC auront lieu les mercredi 13, jeudi 14, vendredi 15, samedi 16 et dimanche 17 juillet

Mercredi 13 juillet  :

  • 16h00 - 19h00 : rencontre publique du groupe Cirque intitulée « Le rayonnement politique des arts du cirque »
    A l’Ile Piot

Jeudi 14 juillet :

  • 10h00 - 12h00 : rencontre publique avec le SYNAVI intitulée « Compagnies indépendantes et collectivités territoriales : poursuivre et approfondir le dialogue »
  • 14h30 - 16h30 : Rencontre ouverte FNCC/ SNSP/ France Festivals : « Emploi artistique et culturel : une responsabilité partagée des scènes publiques et des collectivités territoriales »
    Mairie annexe, Maison Manon, 12 Place des Carmes

Vendredi 15 juillet :

  • 10h00 - 17h30 : Colloque « 70 ans de festival, 70 ans de politiques culturelles. Et maintenant ? » co-organisé par la FNCC/ le Comité d’Histoire/ l’OPC en partenariat avec le Festival d’Avignon
    Salle des colloques, Cloître Saint-Louis
  • 18h00 - 20h00 : Rencontre ouverte avec les adhérents de la FNCC
    Hôtel de Ville

Samedi 16 juillet :

  • 9h30 - 13h30 : Assemblée Générale de la FNCC
    Hôtel de Ville
  • Forum avec les associations d’élu-e-s intitulé : « Les politiques publiques ont-elles failli ? »
    Cour du Cloître Saint-Louis

Dimanche 17 juillet :

  • Rencontre ouverte COFAC/ FNCC/ CGT Spectacle intitulée : « Elu-e-s, professionnel-le-s et citoyen-ne-s au service des Arts et de la Culture »
    Mairie annexe, Maison Manon, 12 place des Carmes
JPEG - 45.2 ko


Les Rencontres territoriales de la FNCC

Rencontre territoriale en Hauts-de-France (Nord-Pas-de-Calais-Picardie) : à LILLE samedi 25 juin sur le thème : « Les pratiques artistiques en amateur »

Cliquer ici pour télécharger le programme et le bulletin de participation.



Communiqués de la FNCC


La Lettre d'Echanges
A LIRE, dans le N° 144 : avril/mai 2016
Une responsabilité non substituable de l’Etat

C’est un rapport sur la géographie des équipements de la lecture publique car, malgré la mutation numérique, c’est la possibilité d’accès physique aux équipements qui continue de conditionner les apports qualitatifs des bibliothèques. Avec cette certitude : « Autour de 80% des usagers des bibliothèques ont mis au plus un quart d’heure à s’y rendre. Il s’agit donc de la durée au-delà de laquelle la population juge le trajet dissuasif. »
Or, malgré les progrès accomplis, plus de 11 mil-lions de personnes, soit 17% de la population française, ne disposent pas d’une bibliothèque près de leur lieu de vie : 55% des communes – soit 20 406 communes sur 36 715 – n’ont pas d’équipement propre.

Professions culturelles : un monde inégalitaire

Le DEPS estime qu’en France, 2,2% des actifs exercent une profession culturelle. Mais qu’est-ce qu’une “profession culturelle” ? Qu’y a-t-il de commun entre un écrivain, un passementier, un comédien, un journaliste, un archiviste ? Qu’y a-t-il de commun entre l’architecte indépendant, le fonctionnaire territorial d’une médiathèque, le marionnettiste intermittent et le salarié d’une entreprise de presse privée ou d’un orchestre ? La définition donnée par l’étude est à la mesure de la transversalité des enjeux culturels : « l’ensemble particulièrement hétérogène des activités professionnelles relevant du champ d’intervention du ministère de la Culture et de la Communication ». On peut bien sûr contester ce critère, mais il indique clairement la finalité de l’étude : informer le politique pour l’aider à assumer sa responsabilité vis-à-vis de l’emploi artistique et culturel. Ce qui vaut aussi pour les politiques culturelles territoriales. Le premier enseignement est donc le suivant : quand on exerce des choix de politique culturelle, on est aux prises avec une responsabilité, directe ou indirecte, quant aux conditions d’emploi de très nombreux professionnels.

JPEG - 41.6 ko
Voir aussi les sommaires des précédents numéros