Aujourd'hui : vendredi
29 avril 2016


Actualités

Entretiens

Jeudi 14 avril 2016, le Président Florian Salazar-Martin a rencontré Véronique Lorans, Maire-Adjointe à la Culture de la ville de Nevers pour échanger autour de la collaboration entre la ville et la FNCC autour des politiques culturelles.

Vendredi 15 avril 2016, à l’occasion du 40ème Printemps de Bourges  : Florian Salazar-Martin a rencontré Frédéric Charpagne, Maire-Adjoint à la Culture de Bourges et membre du Conseil d’Administration de la FNCC.

JPEG - 97.6 ko


Formation Nationale : Elu-e à la culture, quel avenir, quelles évolutions possibles pour les Conservatoires et autres établissements d’enseignement artistique ?

Mercredi 11 mai 2016 à HorsLesMurs - 68 Rue de la Folie Méricourt - 75011 PARIS

Découvrez le programme.



Suivez les discussions en cours sur la loi LCAP dans l’espace "Veille parlementaire"



Communiqués de la FNCC

En hommage aux victimes des attentats de Bruxelles

Le 22 mars, c’est au tour de Bruxelles. Après la mort projetée contre la liberté d’expression et de création (Charlie Hebdo), contre la coexistence des diversités (Hypercacher de Vincennes), contre la musique (Bataclan), contre une manière de vivre ensemble librement dans le partage des plaisirs, de boire un verre entre amis sur la terrasse d’un café parisien, d’assister à un match de football à Saint- Denis, c’est la ville en elle-même qui est aujourd’hui frappée par la terreur aveugle.
TELECHARGER LE COMMUNIQUE>>

Communiqué suite à la réunion du Conseil d’Administration de la FNCC du jeudi 17 mars 2016

Le Conseil d’administration. Ce n’est pas seulement la solidarité nécessaire au dynamisme d’une fédération de collectivités territoriales qui s’est exprimée lors de la réunion du Conseil d’administration accueillie à la Mairie de Paris, le jeudi 17 mars.
TELECHARGER LE COMMUNIQUE>>

Loi LCAP, perspectives positives pour le patrimoine, les droits culturels, la gouvernances territoriale et les amateurs

Patrimoine. Dans sa version initiale, le projet de loi Liberté de création, architecture et patrimoine (LCAP) envisageait une simplification des multiples dispositifs de préservation du patrimoine sous une seule appellation – “cités historiques”. Ce dispositif nouveau aurait eu pour conséquence de transformer en Plan locaux d’urbanisme patrimoniaux (PLUP) la plupart des Zones de protection patrimoniale, architecturale, urbaniste et paysagère (ZPPAUP) ainsi que des Aires de valorisation de patrimoine (AVAP).
TELECHARGER LE COMMUNIQUE>>


La Lettre d'Echanges
A LIRE, dans le N° 143 : mars 2016
Musées et droits culturels.

Egale dignité des cultures et reconnaissance de la valeur culturelle des personnes : une double ambition pour les musées ?
Une rencontre professionnelle nationale sur le thème “Les nouveaux défis du patrimoine” s’est tenue au Muséum de Toulouse, du 9 au 12 mars 2016, à l’occasion de l’anniversaire des 150 ans de ce musée et des 30 ans de l’Office de coopération et d’information muséales (OCIM). Ces deux établissements se sont associés à l’Association des conservateurs des musées de Midi-Pyrénées pour organiser la rencontre. L’une des tables-rondes portant sur les droits culturels et la loi NOTRe : “Un nouveau paradigme ? Quelles implications sur les pratiques ?’’
A propos de la tradition muséale. La fonction des musées de France est, selon les exigences de leur Projet scientifique et culturel (PSC), d’étudier, de conserver et de transmettre au public un patrimoine d’excellence : pour les musées d’art, des collections illustrant une culture, essentiellement française
et européenne. Sauf exception, la protection et la promotion de la diversité culturelle (pour reprendre le titre de la Convention de l’Unesco de 2005 qui fonde les droits culturels) ne fait pas partie de leurs missions. Et quand c’est le cas, il s’agit le plus souvent de musées ethnologiques. Selon Stéphane Martin, directeur du Musée du Quai Branly (entretien au Monde, 5 mars), ces musées ethnologiques « jouent un rôle éducatif, scientifique, mais pas un rôle actif dans la vie de la cité, rarement un rôle dans la création de l’identité culturelle »

L’esprit des discussions parlementaires.

Le 22 mars, l’Assemblée nationale a adopté en deuxième lecture le projet de loi Liberté de création, architecture et patrimoine. Le processus législatif a été initié il y a plus de deux ans.
En revanche, les députés auront mis un jour de moins que prévu pour l’examen et le vote des amendements. Retour sur un parcours parlementaire atypique.
Une collaboration entre les parlementaires et le Gouvernement.
L’un des grandes particularités de la loi LCAP est d’être le fruit d’un travail considérable des parlementaires. Le président de la commission culture des députés, Patrick Bloche (SRC), s’en félicite :
« Notre travail en commission, en première comme en seconde lecture,
a permis de donner une réelle ambition à ce projet de loi. Voilà le plus important. Le nombre d’articles en donne une illustration quantitative : nous approchons de la centaine, soit le double du texte initial. »

JPEG - 41.1 ko
Voir aussi les sommaires des précédents numéros